Création de l'ordre dans l'humanité/125

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Création de l'ordre dans l'humanité/125/124 Création de l'ordre dans l'humanité/125/126

[original French]

nommons par excellence exactes (1) : il s'agit maintenant d'y satisfaire pour les autres sciences, et spécialement pour les sciences morales et politiques.

222. A) Élément de la série. La série a pour élément l'unité. — Le concept d'unité, comme ceux de substance et de cause, nous est suggéré, soit par la vue des groupes naturels, soit par le sentiment de noire personnalité. Comme la substance et la cause, comme la continuité et le repos, l'unité absolue est l'indifférence dans les choses, la non-distinction, l'identité. L'esprit la conçoit; la théorie la suppose : mais les sens ne la perçoivent pas.— L'unité est l'alpha et l'oméga de l'univers, entre lesquels se promène la science de l'homme.

La série est l'antithèse de l'unité : elle se forme de la répétition, des positions et combinaisons diverses de l'unité.

Considérée comme élément de série, l'unité revêt toutes le» formes possibles. — En arithmétique, l'élément sériel est l'unité abstraite, c'est-à-dire conçue en dehors de toute réalité substantielle, comme en géométrie le point, élément de la ligne et du plan, est conçu sans longueur, largeur ni profondeur.

Dans une roue à engrenage, l'unité sérielle est la dent; dans un échiquier, cette unité est la case; dans un polyèdre, elle est la pyramide ayant son sommet au centre du solide, et sa base à la surface.

Dans les règnes végétal et animal, l'unité est tour à tour genre, espèce, variété, individu. Dans l'être organisé, l'unité sérielle est l'organe; dans l'organe, c'est la molécule, etc.

223. La plus petite série possible renferme au moins deux unités : une thèse et une antithèse, une alternance, un va-et-vient, les contraires, les extrêmes, la polarité, l'équilibre, le bien et le mal, le oui et le non, le moi et le non-moi, le père et le fils, le maître et l'apprenti, l'époux et l'épouse, le citoyen et l'État. — J'ai parlé plus haut des systèmes ternaire et quaternaire : on pourrait encore expliquer le monde par un dualisme sans fin ; telle paraît même avoir été l'une des formes primitives de la philosophie. Mais, ainsi que nous l'avons observé, tout cela n'a rien d'absolu, et nul ne peut dire où s'arrêtent les combinaisons de ce genre. Ce n'est pas là que doit tendre une philosophie sérieuse.

224. La série est d'autant plus serrée ou plus fréquente, que, sous une amplitude déterminée (en longueur, masse, volume,


(1) Peut-être celte assertion sera-t-elle contredite par quelque mathématicien sceptique : tout ce que j'ai à lui répondre, c'est qu'alors tout n'est pas fait pour la démonstration mathématique, et qu'elle réclame une application mieux entendue de la loi sérielle.

[English translation]