Création de l'ordre dans l'humanité/363

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Création de l'ordre dans l'humanité/363/362 Création de l'ordre dans l'humanité/363/364

[original French]

était élu par les assemblées électorales, les premiers au nombre de 250, les seconds au nombre de 500: cela revenait à nommer en tout 750 députés, qui, au lieu de former une assemblée unique, se divisaient en deux camps rivaux, dont le plus petit pouvait rendre nuls tous les actes du plus grand. — Aujourd'hui les pairs sont nommés par le roi: mais cette différence d'origine n'est nullement la cause de leurs inclinations aristocratiques et de leur dévotion ministérielle. Les mêmes électeurs avaient nommé les Anciens qui accueillirent le coup d'État de brumaire, et les Cinq- Cents qui voulurent l'empêcher: la rivalité de corps fut le principe réel de la trahison des premiers. Peut-être aussi les anciens ne furent si mauvais conservateurs que parce qu'ils étaient anciens. Quoi qu'il en soit, du moment que deux corps sont appelés à faire même besogne, il arrivera de deux choses l'une; ou qu'ils s'entendront, et alors ce sera comme s'ils formaient une seule assemblée; ou qu'ils se contrediront, et dans ce cas il faut croire que la mésintelligence procède d'un vice organique: l'incapacité et la corruption ne pouvant être présumées de l'un plutôt que de l'autre. Supprimez la chambre des députés, et ne conservez que la chambre des pairs, en lui rendant l'hérédité: et je me trompe fort, ou le progrès et la liberté n'y perdront rien. Peu à peu la chambre des pairs, sentant son importance, s'animera, s'opposera: du moins je ne sache pas que depuis 1830 la chambre élective ait rien produit, qui ne l'eût pu être tout aussi bien par la haute chambre.

Les pairs, avons-nous dit, sont à la nomination du roi. Ainsi le roi, qui accorde des honneurs et des rangs, qui nomme aux emplois, fait encore des législateurs. Or, comme nous le verrons plus bas, le roi est la personnification du souverain; il est étrange qu'après que le souverain réel a nommé ses représentants, le souverain symbolique vienne leur en opposer d'autres...

536. b) Les députés sont élus par le peuple. Leur nombre, cela des électeurs qui les nomment, la durée du mandat, les conditions électorales et d'éligibilité, ont été l'objet d'une foule de combinaisons et de systèmes.

Le projet du 31 août 1789 voulait deux chambres; c'était un échec au principe démocratique : en revanche tout Français était électeur, et tout électeur éligible. — La constitution de 91 n'admit qu'une chambre; mais elle exigeait un cens d'éligibilité supérieur à celui d'élection.

Le projet de Condorcet, reproduit plus tard par Hérault de Sé- chelles, faisait nommer directement les députés par le peuple: — les constitutions, ou projets de constitution de 89, 91, 95, admirent

[English translation]

was elected by the electoral assemblies, the first in the number of 250, the second number 500: it amounted to appoint more than 750 deputies, who, instead of forming a single assembly, split into two rival camps, the most little could render void all acts of the greatest. - Today peers are appointed by the king, but this difference in origin is not the cause of their aristocratic inclinations and their devotion Ministerial. The same voters had appointed elders who welcomed the coup of Brumaire, and the Five Hundred, who wanted to prevent: the rivalry of the body was the real principle of the treachery of the former. Perhaps the ancients were so bad that conservatives because they were old. Anyway, as long as two bodies are known to work well, it happens to two things, or they agree, and then it will be like if they formed a single assembly, or they contradict, and in this case we believe that the misunderstanding stems from an organic defect: the inability and corruption can not be suspected of one rather than another. Remove the chamber of deputies, and keep only the Chamber of Peers, making it hereditary: I am greatly mistaken, or progress and freedom will lose nothing. Gradually the Chamber of Peers, sensing its importance, will come to life, will object: at least I do not know that since 1830 the elected chamber has accomplished nothing that could not have been done just as well by the upper chamber.

Peers, we said, are the appointment of the king. Thus the king, granting of honors and ranks, who called the job done even legislators. However, as discussed below, the king is the personification of the sovereign, it is strange that the real sovereign has appointed its representatives, their sovereign comes into symbolic opposition to others ...

536. b) Deputies are elected by the people. Their number, that of the voters who name them, the term of office, the electoral conditions and eligibility, have been subject to a variety of combinations and systems.

The draft of August 31, 1789 wanted two chambers, it was a failure in the democratic principle: however was all French voters, and any eligible voter. - The formation of '91 would admit that chamber, but it required a property qualification higher than election.

Condorcet's project, reproduced later by Hérault de Sechelles, was to directly appoint deputies by the people - the constitutions or constitutional projects of '89, '91, '95, admitted