Création de l'ordre dans l'humanité/89

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Création de l'ordre dans l'humanité/89/88 Création de l'ordre dans l'humanité/89/90

[original French]

premier moment comme une masse compacte, indistincte, non différenciée, indivise, identique; et je me sers du mot division pour désigner le premier moment cosmogonique, à peu près comme la Genèse se sert du terme Séparation.

159. La Géométrie considère plus spécialement la quantité sous le rapport de l'étendue et de la forme. Or, que fait le géomètre? D'abord, il divise la grandeur qu'il doit mesurer, ligne, surface ou volume, en la jalonnant et y marquant des points de rappel et de reconnaissance : puis, à l'aide de ces signaux, il forme des sections linéaires, superficielles ou solides, d'une construction régulière et symétrique, angles, cercles, polygones, polyèdres, cônes, sphères, cylindres, etc., susceptibles de se décomposer les uns dans les autres, et dont les propriétés élémentaires, c'est-à-dire les lois de classification et de symétrie, lui permettent de calculer toute étendue, quelque irrégulière qu'en soit la figure.

C'est par une suite d'opérations ainsi conçues qu'on a mesuré l'arc du méridien de Dunkerquc aux îles Baléares, que l'on détermine la position des villes, villages, et de tous les points du globe; que l'on prend la hauteur des montagnes, etc.

Ainsi, division et groupes, réduction de toutes les figures imaginables à des figures ou groupes élémentaires réguliers, par voie d'analyse et de classement : c'est encore toute la géométrie (1).

160. L'Astronomie, en tant qu'application de la géométrie et de la mécanique, ne présente rien de particulier : mais ce que nous ne pouvons passer sous silence, c'est que le but de ces lois merveilleuses, dont la découverte a suffi pour illustrer Kepler, Newton, Laplace, est de différencier le mouvement des corps célestes par des alternances et des groupes d'alternances, des coïncidences, des oscillations et des retours, et de faire régner partout une symétrie admirable: La planète, au lieu de recevoir, immobile au milieu de l'espace, la lumière de quatre, de huit ou de douze soleils à la fois, présente successivement ses pôles et ses méridiens à un astre central, autour duquel elle est emportée par une force composée d'attraction et de répulsion. Et ce grand fait de la division et de la périodicité de l'illumination planétaire gouverne tous les êtres qui, à la surface de la planète, s'agitent entre la vie et la mort.

161. La Physique et la Chimie ne nous offrent encore, dans une division, poussée à l'infini, de la substance, de la force et de la forme, que des collections, des groupes, des progressions, des


(1) On verra plus tard que comme la science des nombres est plus en rapport avec la métaphysique élémentaire ou analytique, la géométrie l'est davantage avec la synthèse ou métaphysique de composition.

[English translation]

its initial state as a compact mass, indistinct, undifferentiated, undivided, self-identical; and I use the word division to indicate the first cosmogonic moment, much as Genesis uses the term Separation.

159. Geometry specifically considers quantity in its relation to extension and shape. However, what does the geometrician do? First, he divides the shape that he must measure, line, surface or volume, by marking it out and marking the points of recall and recognition: then, using these signals, he forms linear sections, surfaces or solids, of a regular and symmetrical construction, angles, circles, polygons, polyhedrons, cones, spheres, cylinders, etc., capable of being reduced to one another, and the elementary properties of which, i.e. the laws of classification and symmetry, allow him to calculate any extent, however irregular the figure may be. It is by a succession of operations thus conceived that the arc of the meridian line from Dunkirk to the Balearic Islands was measured, that the position of cities, villages, and all the points of the globe is determined; that the height of mountains is assessed, etc.

Thus, division and grouping, reduction of all conceivable figures to regular figures or elementary groups by way of analysis and classification: this is all geometry (1).

160. Astronomy, as an application of geometry to mechanics, does not present anything in particular: but we cannot overlook that the goal of these marvellous laws, the discovery of which was enough to make luminous the names of Kepler, Newton, and Laplace, is to differentiate the celestial bodies by alternations and groups of alternations, coincidences, oscillations and returns, and to make an admirable symmetry reign everywhere. The planet, instead of receiving, motionless in the middle of space, the light of four, eight or twelve suns at the same time, presents its poles and its meridian lines successively to a central star around which it is carried by a force composed of attraction and repulsion. And the great fact of this division and the periodicity of the illumination of the globe governs all of the human beings who, on the surface of the planet, are tossed between life and death.


(1) We shall see later that, just as the science of numbers is more closely related to elementary or analytical metaphysics, geometry is more closely related to synthesis or the metaphysics of composition.