De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/105

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/105/104 De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/105/106

[original French]

PREMIÈRE ÉTUDE
POSITION DU PROBLÈME DE LA JUSTICE
———————
A SON ÉMINENCE
MONSEIGNEUR LE CARDINAL MATTHIEU
ARCHEVÊQUE DE BESANÇON
Monseigneur,

Avez-vous eu connaissance d'un petit livre, format in-32, couverture jaune, qui a paru, il y a tantôt deux ans, sous ce titre : Proudhon, par Eugène de Mirecourt, chez Gustave Havard, éditeur, rue Guénégaud, Paris?

— Non, répondez-vous, mes souvenirs ne remontent pas si haut. Je ne connais ni l'auteur ni son ouvrage.

— Pardon, Monseigneur : ce petit livre fait partie d'une collection intitulée les Contemporains. Il a pour numéro d'ordre 32. C'est une soi-disant biographie dont l'auteur, M. de Mirecourt, après avoir reconnu, à sa manière, que ma vie privée est inattaquable, conclut néanmoins et donne clairement à entendre, pour quiconque a un cœur chrétien, que je suis un scélerat. La nature des renseignements que s'est procurés l'auteur, l'esprit dans lequel sa notice est écrite, l'intérêt qu'elle prétend servir,tout, âmes yeux, décèle une origine ecclésiastique.

— En vérité, Monsieur, je ne vous comprends pas. Où voulez-vous en venir?

— Il s'y trouve une citation d'une lettre adressée au biographe par un saint archevêque, lequel n'est pas d'ailleurs autrement désigné. Comme cette lettre contient des détails sur ma famille, sur ma vie de jeune homme, passée tout entière au pays, j'ai cru qu'elle ne pouvait venir que de vous, Monseigneur. La reconnaissez-vous?

[English translation]

FIRST STUDY
POSITION OF THE PROBLEM OF JUSTICE
———————
TO HIS EMINENCE
MONSIGNOR CARDINAL MATTHIEU
ARCHBISHOP OF BESANCON
Monsignor,

Do you have knowledge of a small book, octavo format, yellow cover, which appeared, sometimes two years ago, under this title: Proudhon, by Eugène de Mirecourt, Gustave Havard, editor, rue Guénégaud, Paris?

— No, you answer, my memories do not go so far. I know neither the author nor his work.

— Pardon, Monsignor: this small book belongs to a collection entitled The Contemporaries (75). It is number 32 in the series. It is a so-called biography whose author, M. de Mirecourt, after having recognized, after his own manner, that my private life is above reproach, nevertheless concludes, and clearly gives to understand, for all who have Christian hearts, that I am a scoundrel. The nature of the information that the author garnered, the spirit in which his notice is written, the interest that he claims to serve, all, in my eyes, attest to an ecclesiastical origin.

— In truth, Sir, I do not understand you. What are you driving at?

— There is a quotation of a letter addressed to the biographer by a holy archbishop, who is not otherwise named. As this letter contains details on my family, on my life as a young man, passed entirely in the country, I believe that it could come only from you, Monsignor. Do you recognize it?