De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/128

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/128/127 De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/128/129

[original French]

l'ordre. La notion de l'utile, qui joue un si grand rôle dans la société, est impuissante à la produire; il faut encore autre chose, il faut ce que tout le monde entend parfaitement sous les mots de Droit et de Devoir.

Une comparaison me fera entendre.

Que le physiologiste déduise, de la considération de la vie et de ses lois, des règles de conduite pour la subsistance, le vêtement, l'habitation, le travail, les rapports des sexes, l'éducation des enfants, etc. : il aura fait un code à l'hygiène; personne ne dira qu'il a fait un traité des devoirs et jeté les fondements d'un ordre social.

Les lois de l'hygiène peuvent fournir le motif et l'occasion d'un droit à exercer, d'un devoir à remplir; par elles-mêmes elles n'obligent personne, et c'est en vain que l'on prétendrait résoudre par cette voie le problème de l'association. L'insalubrité d'un métier est une chose, l'intérêt de l'entrepreneur en est une autre. Si celui-ci trouve avantage à sacrifier des centaines d'ouvriers pour faire plus vite sa fortune; si ces derniers, alléchés par le salaire, trouvent utile, en échange d'une jouissance présente, de trafiquer de leur santé à venir, ce n'est pas avec des conseils d'hygiène qu'on les arrêtera. — Mais, dit-on, l'Etat a intérêt à ce que la vie des citoyens soit ménagée, et cet intérêt prime tous les autres. — A cela je réponds que si l'intérêt de l'Etat prime l'intérêt, bien ou mal entendu, de l'entrepreneur et des ouvriers, cela ne fait point que ces interêts soient les mêmes, ce qui devrait être pourtant dans un système où l'utile est regardé comme l'expression du juste, la liberté la même chose que la Justice; en second lieu, qu'il ne peut être question d'invoquer l'utilité générale, alors qu'on raisonne dans le système d'une liberté absolue. Le communisme seul, et la Justice, peuvent parler d'intérêts généraux.

Or, ce que nous venons de dire en particulier de l'hygiène s'applique, d'une manière générale, à l'économie.

Que l'utilitaire, à l'exemple de Bentham, cherche dans les rapports naturels qu'établissent entre les hommes le travail, la propriété, l'echange, le crédit, des règles et des garanties pour la conduite des opérations, la prévoyance des risques, la sécurité et le bien-être de l'existence; qu'il aille jusqu'à démontrer qu'en bien des cas le particulier

[English translation]

order. The notion of the useful one, which plays a so great part in society, is impotent to produce it; another thing is still needed, one needs what everyone hears perfectly under the words of Right and Duty.

A comparison will help to explain.

Let the physiologist deduce, from the consideration of life and its laws, rules of conduct for subsistance, clothing, housing, labor, the relations of the sexes, the education of children, etc: he will have established a code of hygiene; no one will say that he has written a treatise on duties and set forth the bases of a social order.

The laws of hygiene can provide the reason and occasion for a right to be exercised, for a duty to be fulfilled; in and of themselves, they do not oblige anyone, and it is in vain that one would claim to solve the problem of association in this way. The unhealthiness of a trade is one thing, the interest of the entrepeneur is another. If the latter finds it advantageous to sacrifice hundreds of workers in order to make his fortune more quickly, and if the latter, enticed by the wages, find it useful, in exchange for a present pleasure, to adulterate their future health, they will not be stopped by councils of hygiene. – But, one says, the State has an interest in sparing the life of the citizens, and this interest precedes all the others. – To that, I answer that if the interest of the State precedes the interest of the contractor and the workers, enlightened or not, that does not mean that these interests are the same, as, however, they should be in a system where the useful is regarded as the expression of the just, where freedom is regarded as the same thing as Justice; in the second place, that there can be no question of appealing to the general utility when one reasons strictly within a system of absolute freedom. Communism alone, and Justice, can speak of general interests.

Now, what we have just said specifically about hygiene applies to the economy in general.

Let utility, following the example of Bentham, seek in the natural relations established among men for labor, property, exchange, credit, rules and guarantees for the conduct of operations, precaution against risks, the safety and well-being of existence; let it proceed to demonstrate that in a great many cases the private individual