De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/130

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/130/129 De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/130/131

[original French]

diminue du moins ses risques en disant au brigandage : Tu iras jusque-là, tu n'iras pas plus loin?

La chose vaut la peine qu'on l'examine. Car, s'il se trouvait, comme d'aucuns prétendent, que notre Justice avec ses formules n'est qu'une simagrée de notre antagonisme, il faut avouer qu'il y aurait singulièrement à rabattre de notre gloire, et tout ce que la science aurait à dire serait que nous sommes de drôles d'animaux. Allons plus loin : l'homme n'osant avouer sa loi de nature qui est l'égoïsme ; ne pouvant suivre sa raison sociale, qui exige le sacrifice; ballotté entre la paix et la guerre, spéculant à la fois sur l'hypothèse du droit et la réalité du brigandage, l'homme n'aurait véritablement pas de mœurs : ce serait une créature, par essence et destination, immorale.

N'est-ce pas ce que voulait dire cet ancien, qui comparait les lois à des toiles d'araignée? Les mouches s'y prennent, disait-il, les bourdons y passent. Tandis que la Justice reste obligatoire pour la multitude, d'autant plus obligatoire que celle-ci est plus misérable, on voit le parvenu, à mesure qu'il grandit en force et en richesse, jeter le masque, s'affranchir du préjugé, se poser dans son orgueil, comme si, en affichant son égoïsme, il rentrait dans sa dignité. Talent, pouvoir, fortune, furent de tout temps, dans l'opinion du peuple, un motif de dispense des devoirs imposés à la masse. Le plus mince auteur, le plus obscur bohème, s'il se croit du génie, se met au dessus de la loi : qu'est-ce des princes de la littérature et des princes de l'art? des princes de l'Eglise et des princes de l'Etat?... Comme la religion, la morale est renvoyée à la plèbe : gare que la plèbe, à son tour, ne tranche du grand seigneur et u bourgeois!... Et qui donc pourrait encore être dupe? N'avons-nous pas, depuis soixante et dix ans, changé vingt fois de maximes? Ne sommes-nous pas, avant tout, adorateurs du succès? Et tout en redoublant d'hypocrisie, ne faisons-nous pas profession de penser et de dire à qui veut l'entendre, que le crime et la vertu sont des mots, le remords une faiblesse, la Justice un épouvantail, la morale un grelot ?

Justice, morale ! On peut dire d'elles ce que les Anglais disent aujuord'hui du régime protecteur, que c'est un brevet d'inventiou expiré, une recette devenue inutile. Hélas !

[English translation]

decreases its risks while saying to the armed robbery: Will you go just to that point and no further?

The thing is worth taking the trouble to examine. Because, if it were, as aucuns claim, than our Justice with its formulas is only one fuss of our antagonism, it is necessary to acknowledge that there would be singularly to fold back our glory, and all that science would have to say would be that we are funny animals. Let us go further: the man not daring to acknowledge his law of nature which is selfishness; not being able to follow its corporate name, which requires the sacrifice; tossed about between peace and war, speculating at the same time on the assumption of the right and reality of the armed robbery, the man would truly not have manners: it would be a creature, essentially and destination, immoral.

Isn't this what this old wanted to say, which compared the laws with cobwebs? The flies are caught there, said it, the bumblebees pass there. While Justice remains obligatory for the multitude, all the more obligatory as this one is more miserable, one sees the parvenu, as it grows in force and richness, throwing the mask, to free themselves from the prejudice, to be posed in his pride, like if, while posting his selfishness, it returned in his dignity. Talent, capacity, fortune, were from time immemorial, in the opinion of the people, a reason for exemption of the duties imposed on the mass. The thinnest author, most obscure Bohemian, if it is believed of the genius, puts himself at the top of the law: what is this princes of the literature and princes of art? princes of the Church and princes of the State? … Like the religion, morals is returned to the plebs: park how the plebs, in its turn, does not slice a large lord and of the middle-class man! … And which thus could still be easily deceived? Haven't we, in seventy years, changed maxims twenty times? Aren't we, above all, admirers of success? And while redoubling hypocrisy, don't we make profession think and of saying of which wants to hear it, that the crime and the virtue are words, the remorse a weakness, Justice a scarecrow, morals a bell?

Justice, morals! Today, one could say of them what the English say of the protective regime, that it is an expired patent, a receipt become useless. Alas!