De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/142

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/142/141 De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/142/143

[original French]

l'ambition, l'esprit de spéculation ou d'entreprise, on doive faire exception pour la Justice.

La Justice est humaine, tout humaine, rien qu'humaine : c'est lui faire tort que de la rapporter, de près ou de loin, directement ou indirectement, à un principe supérieur ou antérieur à l'humanité. Que la philosophie s'occupe tant qu'elle voudra de la nature de Dieu et de ses attributs, ce peut être son droit et son devoir. Je prétends que cette notion de Dieu n'a rien à faire dans nos constitutions juridiques, pas plus que dans nos traités d'économie politique ou d'algèbre. La théorie de la Raison pratique subsiste

Sar elle-même ; elle ne suppose ni ne requiert l'existence e Dieu et l'immortalité des âmes; elle serait un mensonge si elle avait besoin de pareils étais.

Voilà dans quel sens précis, purgé de toute réminiscence théologique et supranaturaliste, je me sers du mot - immanence. La Justice a son siége dans l'humanité, elle est progressive et indéfectible dans l'humanité, parce qu'elle est de l'humanité : telle est ma pensée, puisée elle- même au plus profond de la conscience.

Et quand j'ajoute que la Révolution a eu pour objet d'exprimer cette pensée, je ne veux pas dire non plus qu'elles sont nées tout à coup, la Révolution et son idée, en certain lieu, à certaine heure : en fait de Justice, rien n'est nouveau sous le soleil. J'entends seulement que c'est à partir de la Révolution française que la théorie de la Justice immanente s'est affirmée avec conscience et plénitude, qu'elle est devenue prépondérante, et qu'elle a pris définitivement possession de la société. Car, de même que la notion du droit est éternelle et innée dans l'humanité, de même la Révolution y est innée et éternelle. Elle n'a pas commencé à l'an de grâce 1789, dans une localité située entre les Pyrénées, l'Océan, le Rhin et les Alpes. Elle est de tous les temps et de tous les pays. Elle date du jour où l'homme, se défiant de lui-même, a fait, pour son malheur, appel à une Autorité invisible, rémunératrice et vengeresse; mais c'est à la fin du dernier siècle, et sur le sol glorieux de France, qu'elle a fait sa plus éclatante explosion.

Cela expliqué, la théorie de la Justice, innée et progressive, se deduit toute seule.

[English translation]

ambition, or the spirit of speculation or enterprise to God, one must make an exception for Justice.

Justice is human, entirely human, nothing but human: to relate it, closely or distantly, directly or indirectly, to a principle that is superior or prior to humanity is to wrong it. May philosophy concern itself as much it likes with the nature of God and his attributes, as may be be its right and its duty. I claim that this concept of God has no role to play in our legal constitutions, no more than in our treatises of political economy or of algebra. The theory of Practical Reason suffices to itself; it neither presupposes nor requires the existence of God and the immortality of the soul; if it needed such supports, it would be a lie.

Here is the precise sense, purged of all theological and supranaturalist reminiscence, in which I use the word immanence. Justice has its seat in humanity and it is progressive and inexhaustible in humanity, because it comes from humanity: such is my thought, itself drawn from the depths of conscience.

And when I add that the Revolution had the aim of expressing this opinion, I do not intend to say that they were born suddenly, the Revolution and its idea, in a certain place, at a certain hour: in the matter of Justice, nothing is new under the sun. I mean only that it is with the French Revolution that the theory of immanent Justice began to be pursued consciously and thoroughly, that it became predominant, and that it definitively took possession of society. For, just as the notion of right is eternal and innate in humanity, in the same way the Revolution is innate and eternal to it. It did not start in the year of grace 1789, in a locality situated between the Pyrenees, the Ocean, the Rhine, and the Alps. It is of all times and all countries. It dates from the moment when man, defying himself, to his own misfortune, appealed to an invisible, rewarding and avenging Authority; but it is at the end of the last century, and on the glorious soil of France, that it made its brightest explosion.

That having been explained, the theory of an innate and progressive Justice deduces itself.