De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/97

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/97/96 De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome I/97/98

[original French]

qu'une fiction de casuistique, est devenu, par la Révolution , une vérité de fait. L'Etre transcendant, conçu et adoré comme auteur et soutien de la Justice, devient, dans la pratique, un obstacle à la Justice ; la religion et la morale, que le consentement des peuples a faites sœurs, sont hétérogènes et incompatibles. Il faut choisir entre la crainte de Dieu et la crainte du mal, entre le risque de la damnation et le risque de l'improbité : voilà ma thèse.

Un voile de mystère est encore répandu sur toutes les choses dela vie morale. Soulever ce voile, ce sera manifester le génie de la Révolution et hâter l'accomplissement des destinées.

Qu'est-ce que la Justice, ou comme d'autres disent, le droit et le devoir? Est-ce une simple abstraction, une idée, un rapport, abstraitement conçu, à la manière des lois générales de la nature et de l'esprit? Quelle est d'abord cette idée? comment l'avons-nous conçue? comment oblige-t-elle la conscience?

Qu'est-ce que la conscience elle-même! Un préjugé? Mais le préjugé suppose un fait qui le détermine... Une faculté? Où réside-t-elle ? En quoi consiste sa fonction? Quel en est le mode d'exercice? Où est son organisme?

Qu'est-ce que l’égalité? On tourne autour de ce mot, on le prononce du bout des lèvres : en réalité on n'en veut pas. Le pauvre s'en moque, le riche l'a enhorreur, la démocratie le désavoue, personne n'y croit. L'égalité est-elle deparla nature ou contre la nature? Si l'égalité est deparla nature, elle est aussi de par le droit; comment alors expliquer l'inégalité? Si elle est contre la nature, en autres termes, si c'est l'inégalité qui est naturelle, que signifie la Justice?

Qu'est-ce que le gouvernement parmi les hommes? qu'est-ce que l’Etat et la raison d'Etat? Si la raison d'Etat est conforme à la Justice, à quoi sert-elle? Si elle est une exception à la Justice, qu'est-ce qu'une Justice sujette à tant d'exceptions? L'ordre politique est-il la même chose que l'ordre économique? Se fondent-ils l'un dans l'autre?


Iere Etude, ch. IV, sur l'origine et la nature, exclusivement divines, delà Justice. Il s'ensuit seulement que de deux choses qui, selon les théologiens, nous viennent de Dieu, la Justice et la béatitude, la première, en admettant qu'elles puissent être séparées, est la plus excellente.

[English translation]

but a fiction of casuistry for theology became, by the Revolution, a truth in fact. The transcendent, designed Being and; adored as author and support of Justice, becomes, in bound practical, an obstacle to Justice, religion and morality, that the assent of the people made sisters, are I heterogeneous and incompatible. It is necessary to choose between the fear of God and the fear of the evil, between the risk of the damnation and the risk of the improbity: here is my thesis.

A veil of mystery is still spread over all the things of moral life. To raise this veil, it will be to express the genius of the Revolution and to hasten the intended Ides achievement.

What is Justice, or as of others say, right and duty? Is it a mere abstraction, an idea, a relation, abstractedly conceived, in the manner of the general laws of nature and mind? Whence comes this idea? How did we conceive it? How does it oblige the conscience?

What is the conscience itself? A prejudice? But the prejudice presupposes a fact that determines it… A faculty? Where does it reside? What does its function consist of? What is its mode of exercise? Where is its organization?

What is equality? This word is turned around, pronounced it at the tip of the tongue: actually it is not wanted. The poor mock at it, the rich have a horror of it, democracy repudiates it, nobody believes in it. Does equality come from nature or is it contrary to nature? If equality is from nature, it is also from right; how then to explain inequality? If it is contrary to nature, in other words, if it is inequality that is natural, then what does Justice mean?

What is government among men? What is the State and raison d'Etat? If raison d'Etat is in conformity with Justice, of what use is it? If it is an exception to Justice, what is a Justice prone to so many exceptions? Is the order of politics the same thing as the economic order? Are they based in one another?


1st Study, ch. IV, on the exclusively divine origin and nature of Justice. Only two things follow that, according to theologians, come us from God, Justice and beatitude, the first, to admit that they can be separated, is more excellent.