De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome II/139

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome II/139/138 De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome II/139/140

[original French]

des pommes de terre cuites avec de la graisse de cochon, — vous comprenez que nous n'avions pas autre chose, — je lui répondis : Mon père, mon pâque ne vaut pas votre vendredi-saint !

Tandis que la religion se perd pour le peuple, elle devient pour les riches, comme la musique et les modes, un embellissement de l'existence, je dirais presque un objet de luxe. Quelle peut être la cause de ce revirement? Est-ce la faute de Voltaire? Est-ce la faute de Rousseau? Ou n'est-ce pas celle de l'Eglise ? Nous en jugerons tout à l'heure.


CHAPITRE PREMIER
Idée générale de l'éducation. — Intervention de l'idée religieuse.

I. — Après la morale, l'Eglise a toujours regardé l'éducation comme son triomphe ; c'est le plus beau fleuron de sa couronne. Il n'y a qu'elle, à l'entendre, qui sache élever la jeunesse, former son esprit et son cœur. Pas n'aurai besoin d'un long discours pour montrer qu'en fait d'éducation, pas plus qu'en fait de morale, l'Eglise n'a le droit de se montrer fière.

Et d'abord, qu'est-ce que l'Eglise apporte dans l'éducation des sujets qu'elle élève? Que fournit-elle du sien? Quel est son rôle, sa spécialité?

En principe, l'éducation de l'individu est homogène et proportionnelle à l'état de l'espèce : c'est la concentration dans l'âme du jeune homme des rayons qui partent de tous les points de la collectivité.

Toute éducation a donc pour but de produire l'homme et le citoyen d'après une image en miniature de la société, par le développement méthodique des facultés physiques, intellectuelles et morales de l'enfant.

En autres termes, l'éducation est la création des mœurs dans le sujet humain, en prenant ce mot de mœurs dans son acception la plus étendue et la plus élevée, qui comprend non seulement les droits et les devoirs, mais encore tous les modes de l'âme, sciences, arts, industries, tous les exercices du corps et de l'esprit.

[English translation]