De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/141

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/141/140 De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/141/142

[original French]

dans sa réalité et son immanence, et tout le système de la Révolution se trouve compromis.

Après avoir montré, dans les précédentes Etudes, combien l'idée de Justice, telle qu'elle ressort de l'hypothèse révolutionnaire, est supérieure à l'idée qu'en donne la révélation, nous avons donc à prouver encore, contre l'instance des théologiens :

1° Que la Justice est réellement, comme nous l'avons définie, une faculté positive, la faculté prépondérante de l'âme ;

2° Qu'en raison de cette faculté l'homme discerne nettement le bien du mal, et que ce discernement est la plus certaine de ses connaissances ;

3° Qu'il est libre ;

4° Que sa conscience est douée de toute l'efficacité nécessaire, et qu'en fait cette efficacité est attestée par le progrès constant de la Justice;

5° et 6° Nous expliquerons ensuite la production du péché, et nous dirons ce que deviennent, dans la société définitivement constituée, la religion et la grâce;

7° Enfin, la Justice, étant une fonction de la vie humaine doit avoir, comme toutes les fonctions, son organisme : nous rechercherons quel il est.

Ce sera l'objet de cette Etude et des trois suivantes.

CHAPITRE II

Réfutation du pyrrhonisme théologique : existence du sens moral.

IV. — J'ai remarqué ailleurs que la théorie d'une grâce auxiliaire, théorie qui a pris dans le christianisme un si grand développement, est essentielle à toute religion. Le paganisme rapportait tout aux Dieux : 9;o; ê<JWsv, un dieu l'a donné, dit Homère ; comme la Bible, nathan lehovah.

Les partisans de la religion naturelle tiennent le même langage : c'est la seule chose que le public a retenue des deux premiers volumes de M. Jules Simon.

Eh bien, monseigneur, savez-vous ce que vous, et tous

[English translation]

translated text...

Notes

<references />