De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/148

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/148/147 De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/148/149

[original French]

fréquemment l'une pour l'autre : la même chose arrive pour les autres facultés.

Avant donc de savoir si elle est obligée ou si elle ne l'est pas, antérieurement à toute idée de droit et de devoir, cette faculté vous dit : Il est des choses que je juge à priori être bonnes et louables, bien que je n'en aie pas encore l'idée claire, et que je ne sache si je suis ou. non capable de les accomplir; et ces choses, je les approuve, je les, veux. Il en est d'autres que je sens être mauvaises, bien que je ne les distingue pas nettement d'avec les précédentes, et que je ne sache si j'aurais assez d'énergie pour m'en abstenir ; et ces choses, je les réprouve, je n'en veux pas. Donc je suis.

En deux mots, de même qu'il y a en nous une intelligence pour qui la vérité est bien, l'erreur mal, et qui, appelant l'une, rejetant l'autre, ne peut pas, à priori, douter d'elle-même ; de même encore que nous avons un certain goût pour qui la beauté est également bien, la laideur mal, et qui, les nommant toutes deux, ne peut pas, alors même qu'il ne les rencontrerait jamais, douter de soi : de même il y a en nous une faculté pour qui la piété filiale, par exemple, en soi est bien, le parricide mal, et qui, les jugeant tels, alors même que sa pratique serait contraire à ce jugement, ne peut pas davantage douter d'ellemême.

Malgré vous donc, il ne m'est pas permis de douter que je n'aie au moins cette notion générale du bien et du mal; puis, avec la notion, ce goût de l'un, cette horreur de l'autre, qui constituent la conscience : et cela, bien que je ne sache pas encore discerner sûrement le bien du mal, bien que j hésite à le produire, bien même que je me demande si je suis capable de le produire ou obligé d'y avoir égard. Elle est en moi, dis-je, cette conscience, antérieurement à tout acte de ma part, à tout empirisme, à tout lien de droit. Et c'est votre propre doute qui me la révèle, doute qui peut fort bien porter sur le genre, l'espèce, le degré, l'urgence, l'obligation, en un mot sur les circonstances, qualités et conditions de l'acte moral, jamais sur la fonction, qui est ma conscience, ni sur le produit de cette fonction, qui est la Justice.

Niez cela, et votre argumentation s'écroule : vous ne

[English translation]

translated text...

Notes

<references />