De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/152

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/152/151 De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/152/153

[original French]

sentiment profond de la Justice que ce cérémonial stxi l'échafaud! Et quelle puérilité de l'expliquer par un pur rationalisme, comme si la nation était sensible à l'injure et qu'elle réclamât vengeance! Que la société se venge , c'est déjà un fait que n'explique nullement la théorie purement rationnelle du droit ; mais qu'elle se respecte dan s sa victime, qu'en conséquence de ce respect l'exécution, de même que le jugement, ait lieu en plein jour, devant la foule assemblée, afin que la punition du coupable ne ressemble point à une battue contre une bête féroce, voilà ce qui, dans le système du rationalisme, qui fait de la Justice une idée, comme dans celui du christianisme qui en fait une grâce, me paraît incompréhensible, absurde.

X. — Mais, objectez-vous, que répondre à celui qui dit : Je n'éprouve pas ce sentiment de la Justice; je ne sens pas en moi ce mouvement d'une faculté juridique, à laquelle vous rapportez toutes les institutions qui ont pour objet de régler le droit et le devoir, il serait mieux de dire; l'actif et le passif de chaque citoyen. Je comprends fort bien, du reste, que ma sûreté, mon bien-être, exigent de ma part l'observation de certaines conditions, hors desquelles mon existence est compromise. J'irai jusqu'à dire que la violation de ces conditions, en soi déraisonnable, me semble de plus ridicule, comme tout ce qui est faux, odieuse même, comme tout ce qui est nuisible : cela me surfit pour rendre raison des faits que vous citez. Quant à ce respect du semblable et de moi-même dont vous faites une réalité au même titre que l'amour, l'amitié, l'idéal, etc., j'avoue que je ne l'ai pas, que je m'en sens même tout à fait incapable.

Ajoutons, pour renforcer l'objection, que la Justice, telle que nous l'avons définie et qu'elle paraît seulement admissible, est à peu près nulle chez les enfants, médiocre chez les jeunes gens, les femmes et les personnes de classe inférieure, d'autant plus faible enfin dans une nation que cette nation se rapproche davantage de la barbarie.

Je réponds :

Tout ce qu'on peut conclure de ces allégations, c'est que la faculté juridique, comme l'amour lui-même, exige du sujet, pour son plein exercice, certaines conditions de développement hors desquelles elle est comme endormie ;

[English translation]

translated text...

Notes

<references />