De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/156

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/156/155 De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/156/157

[original French]

mands? Nous n'avons point de morale : le panthéisme s Uni, comme l'Eglise, par aboutir à la destruction de la, liberté et de la Justice, et si les honorables éclectiques qui nous prêchent au nom de Dieu n'ont pas à se faire le même reproche, ils ne le doivent qu'à leur inconséquence.

Toute théodicée, je l'ai démontré à satiété, est une gangrène pour la conscience , toute idée de grâce une pensée de désespoir. Rentrons en nous-mêmes; étudions cette Justice qui nous est donnée à priori dans le fait même de notre existence, et qui constitue notre qualité d'hommes : nous y trouverons ces trésors de sainteté et de grâce que l'hallucination religieuse nous a fait placer dans le sein de l'infinie miséricorde.

CHAPITRE III

De la distinction du bien et du mal.

XII. — Mais, dit-on, par où distinguer le bien du mal? Quelle sera notre pierre de touche du juste et de l'injuste? Comment la consulter, à chaque instant de la vie ? Est-ce la conscience encore, simple faculté d'appétence, que nous allons faire législatrice et justicière? Un savant professeur l'a dit : Il y a science et conscience, et il s'en faut qu'elles s'accordenttoujours. Comment les formules de la première deviendront-elles des décrets pour la seconde? Est-ce la conscience qui jugera la science? vous revenez au probabilisme, en admettant une autorité supérieure à la raison. Est-ce la science qui régira la conscience? vous revenez à l'utilitarisme, et votre faculté juridique est hors de service. Ohl vous nous avez délié de la foi à Dieu et à l'Eglise, vous ne voulez plus ni tribunaux ni confessionnaux. Avezvous trouvé le secret de faire rendre à la conscience privée des jugements justes, quand depuis le commencement du monde la conscience universelle s'égare?

Telle est la difficulté.

Les philosophes sont d'accord, et nous pouvons joindre à leur opinion celle des théologiens, qu'entre le bien et le

[English translation]

translated text...

Notes

<references />