De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/166

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/166/165 De la Justice dans la Révolution et dans l'Église/Tome III/166/167

[original French]

l'Arabe, il est lié par sa propre soumission, par la raison de sa propre personne ; et l'expérience prouve qu'il vaut mieux pour lui de toute façon y rester fidèle que de se parjurer.

La polygamie, à une époque, est de droit commun. Lia. femme, convaincue la première de son infériorité, ne s'en plaint pas, témoin la Circassienne, fière du haut prix auquel elle est achetée. Cela répugne à dire, et pourtant telle est l'expression du droit : Mari, traite tes femmes et tes concubines comme tu voudrais être traité par ton mari, si tu étais femme ; et vous, femmes, conduisez-vous envers votre chef comme vous voudriez que fissent vos femmes, si vous étiez hommes.

La loi qui, d'après cette formule, réglemente le droit des épouses, des concubines et de leurs enfants, est-elle une justification de la polygamie ? Non : elle part d'une institution spontanément et de bonne foi établie, et elle . statue en conséquence. Maintenant, que l'idéal de l'amour s'élève; que la raison des personnes, entre l'homme et la femme, soit mieux comprise ; qu'entre le mariage qui unit et la polygamie qui divise la contradiction éclate : alors la forme de l'union doit être modifiée. Au fond la Justice ne change pas ; elle reste absolue et immuable.

Le prêt à intérêt est indispensable aux relations commerciales. Dans l'état économique des premières sociétés, il y aurait injustice à exiger que le propriétaire prêtât son capital pour rien; en conséquence, le législateur autorise l'intérêt. Cela prouve-t-il que l'intérêt soit de sa nature chose morale, et que le gouvernement qui le protége en affirme l'équité? Pas plus que l'Eglise, qui n'y comprend rien et qui s'y livre avec ardeur, ne le sanctifie elle-même. La Justice ne dit ici qu'une chose : Capitaliste, prêtez à votre frère aux conditions que vous voudriez raisonnablement obtenir, si vous étiez emprunteur; et vous, emprunteur, acquittez-vous de vos engagements avec la bonne foi et l'exactitude que vous désireriez rencontrer, si vous étiez prêteur.

Lors donc que pour assurer, en ce qui concerne le prêt, l'observation du principe, le législateur ordonne que le taux maximum de l'intérêt, dans les affaires civiles, sera de 5 p. c., dans les affaires commerciales 6 p. c., cela

[English translation]

translated text...

Notes

<references />