Philosophie du Progrès/82

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Philosophie du Progrès/82/81 Philosophie du Progrès/82/83

[original French]

Si quelque part, à mou insu, par l'emportement de la polémique, la mauvaise foi de l'esprit de parti, ou toute autre chose, j'ai été infidèle à cette doctrine : c'est de ma part un lapsus calami, un argument ad hominem, une défaillance d'esprit ou de cœur, que je désavoue et rétracte.

Cette humilité philosophique, du reste, ne me coûte guère. L'idée de Progrès est si universelle, si flexible, si féconde, que celui qui l'a prise pour boussole n'a presque plus besoin de savoir si ses propositions forment ou non un corps de doctrine : l'accord entre elles, le système existe, par cela seul qu'elles sont en progrès. Montrez-moi une philosophie où une pareille sécurité se rencontre!... Je ne relis jamais mes ouvrages, et ceux que j'ai composés les premiers, je les ai oubliés. Qu'importe, si je marchais il y a douze ans, et si aujourd'hui j'avance encore? Que peuvent faire à la rectitude de ma foi, à la bonté de ma cause, quelques écarts, quelques faux pas?... Vous me ferez plaisir, monsieur, de m'apprendre vous-même quel chemin j'ai parcouru, et combien de fois je suis tombé dans la route. Loin que je rougisse de tant de chutes, vraiment, je serais tenté de m'en vanter, et de mesurer ma vaillance d'après le nombre de mes contusions.

Je suis, monsieur, etc.

[English translation]

If I have, unbeknownst to me, in the heat of polemic, in bad faith from party spirit, or in any other way, been in any way unfaithful to this doctrine, it is a lapsus calami on my part, an argument ad hominem, a failure of mind or of heart, that I disavow and retract.

Besides, that philosophical humility costs me little. The idea of progress is so universal, so flexible, so fecund, that he who has taken it for a compass almost no longer needs to know if his propositions form a body of doctrine or not: the agreement between them, the system, exists by the mere fact that they are in progress. Show me a philosophy where a similar security is to be found!... I never reread my works, and those that I wrote first I have forgotten. What does it matter, if I moved for twelve years, and if today I still advance? What could could some lapses, some false steps, do to the rectitude of my faith, to the kindness of my cause?... You will please me, sir, to learn for yourself what road I have traveled, and how many times I have fallen along the way. Far from blushing at so many spills, I would be tempted to boast of them, and to measure my valiance by the number of my contusions.

I am, sir, etc.