Solution du problème de la misère/05

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Solution du problème de la misère/05/04 Solution du problème de la misère/05/06

[original French]

tion a été de soulager les travailleurs mes frères ; j'ai fait de mon mieux. Si vous le trouvez mal écrit, c'est un bien petit malheur, pourvu que les idées en soient bonnes ; mais si elles VOUS pa- raissent puériles, insuffisantes, et que vous en ayez de meilleures, vite, prenez la plume, écrivez, et comptez sur mon estime et ma reconnaissance.

I.

Depuis que les hommes vivent en société, il y a toujours eu des pauvres et des riches. La misère a toujours décimé les travailleurs. On dirait, à voir la marche de l'humanité, qu'elle est composée d'es- cargots et de fourmis, les uns se murant dans leur propriété pour ne songer qu'à eux, les autres tra- vaillant pour tous, et ne goûtant jamais un seul instant de repos.

Des économistes savants, de profonds philoso- phes, des hommes vraiment humains ont cherché le moyen de détruire cette misère, et tous, jusqu'à ce jour, ont été impuissants sur l'esprit égoïste de la société. Pourquoi ? La science, les instructions néces- saires à ce travail ne leur ont pourtant point man- qué. Est-ce parce qu'ils n'ont pas assez tenu compte

[English translation]

has been to give relief to my brother laborers; I have done my best. If you find it badly written, it is a small evil, provided that the ideas in it are good; but if it appears to you puerile, insufficient, and that you have better, quick, take up the pen, write, and count on my respect and gratitude.

I.

Since men live in society, there are always rich and poor. Poverty has always decimated the laborers. One would say, to see the march of humanity, that it is composed of snails and ant, the first walling themselves up in their property in order to only think of themselves, the others laboring for all, and never tasting a single instant of repose.

Some learned economists, some profound philosophers, some truly human men have sought the means to destroy that poverty, and all, up to now, have been powerless over the selfish spirit of society. Why? Science, the instructions necessary to that labor has not been lacking for them. Is it because they have not taken sufficient account