Solution du problème social/125

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Solution du problème social/125/124 Solution du problème social/125/126

[original French]

sur une moyenne de 50 jours de chômage par an, pour 6 millions de travailleurs, au salaire moyen de 2 fr. par jour, le bénéfice annuel obtenu de ce second chef sera de 600,000,000.

3. Abolition de l'impôt.

On a vu plus haut comment, par suite de la réduction des revenus et salaires, l'État devant réduire dans la même mesure le prix de ses services, le budget se trouvait déjà en voie de dégrèvement. Mais ce dégrèvement de l'impôt étant en raison de la baisse de prix du travail général, la proportion n'est pas changée. La charge du budget paraît moins lourde: au fond, elle n'est pas diminuée. Il s'agit donc de rendre la réduction de l'impôt non pas proportionnelle, mais progressive, c'est-à-dire, de la faire marcher en raison diamétralement inverse de la richesse publique, le maximum de richesse répondant à zéro de contribution.

L'abolition de l'impôt aura lieu par deux causes : 1° par la conversion, au moyen de la banque d'échange, de toutes les espèces d'impôt en un escompte sur le papier du commerce ; 2° par la simplification politique et administrative.

Je vais, en peu de mots, donner l'idée de cette double opération.

On impose, ou l'on parle d'imposer:

1. La terre (tantôt selon le produit, tantôt selon la superficie);

2. Les maisons (suivant la superficie et le nombre des ouvertures);

3. Le logement;

4. Le mobilier;

5. La domesticité ;

6. Les personnes;

7. Les capitaux ;

8. Les produits des capitaux;

9. La consommation ;

10. La circulation;

[English translation]

on an average of 50 days of unemployment per year to 6 million workers, the average wage of 2 fr. per day, the annual profit obtained from the second head will be 600,000,000.

3. Abolition of the taxation.

We saw earlier how, as a result of the reduction in income and wages, the State must reduce to the same extent the price of its services, the budget was already in the process of adjustment. But that tax relief is due to the decline in prices overall, the proportion is not changed. The budget seems less heavy on the merits, it is not diminished. It is therefore to make the tax cut and not proportional, but progressive, ie, the run because diametrically opposite of the public wealth, the maximum response to wealth zero contribution .

The abolition of the tax will rise by two causes: 1° by the conversion, using the bank for exchange, all species in a tax rebate on the paper from the Trade; 2° simplification policy and administrative.

I will, in short, give the idea of this double operation.

It requires, or we speak to impose:

1. Earth (sometimes depending on the product, sometimes by area);

2. Houses (depending on the size and number of openings);

3. Housing;

4. Furniture;

5. Domesticity;

6. People;

7. Capital;

8. The products of capital;

9. Consumption;

10. Circulation;