Solution du problème social (Perrot)/66

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Solution du problème social (Perrot)/66/65 Solution du problème social (Perrot)/66/67

[original French]

CHAPITRE IV

SOLUTION DU PROBLÈME SOCIAL

La mutualité et l'esprit de la législation.

Après avoir montré aux chapitres précédents, soit pour la valeur, le crédit, la propriété, etc., que chacune de ces lois nécessaires à la production de la richesse engendrait dans son application un principe contraire de misère et de désordre, il nous reste à faire voir comment, tout en conservant ces principes ou ces lois, nous espérons, à l'aide de la législation, basée sur l'idée de justice, concilier tout intérêt et supprimer ce qu'elles ont de dangereux et de subversif.

Si, comme le prétend la routine économique et l'égoïsme satisfait, cette conciliation était impossible, on pourrait dire que l'espèce humaine ne s'est formée en société que pour se dévorer, et que la nature n'aurait fait que là moitié de son oeuvre, ce qui est inadmissible. Mais la société n'est pas un vain mot ; qui dit société dit solidarité. Et si l'antique contrat qui devait unir les intérêts renferme quelque clause léo- nienne, la revision s'en impose de droit. N'avons-nous

[English translation]

CHAPTER IV

SOLUTION OF THE SOCIAL PROBLEM

Mutuality and the spirit of legislation.

After having shown in the previous chapters, by value, credit, property, etc., that each of these laws necessary to the production of wealth gives rise in its application to a principle contrary to misery and discord, it remains for us to demonstrate how, while preserving these principles or these laws, we hope, with the aid of legislation, based on the idea of justice, to reconcile all interests and suppress what they have of the dangerous and subversive.

If, as is claimed by routine economics and satisfied egoism, that reconciliation was impossible, one could say that the human species was only formed in society in order to pour devour itself, and that nature had only done half its work, which is inadmissible. But society is not a vain word; who says society says solidarity. And if the ancient contract which should unite the interests contains some leonine clause, its revision imposes itself by right. Haven't we