Système des contradictions économiques/Tome II/86

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Système des contradictions économiques/Tome II/86/85 Système des contradictions économiques/Tome II/86/87

[original French]

trer au fond de la question, disons quelques mots des préjugés généralement répandus sur le crédit, et tâchons d'en bien comprendre le but et l'origine.

§ I. — Origine et filiation de l'idée de crédit. — Préjugés contradictoires relatifs a cette idée.

Le point de départ du crédit est la monnaie.

On a vu au chapitre II comment, par un ensemble de circonstances heureuses, la valeur de l'or et de l'argent ayant été constituée la première, la monnaie était devenue le type de toutes les valeurs vagues et oscillantes, c'est-à-dire non socialement constituées, non officiellement établies. 11 a été démontré, à cette occasion, comment la valeur de tous les produits étant une fois déterminée et rendue hautement échangeable, acceptable, en un mot, comme la monnaie, en tous payements, la société serait, par ce seul fait, arrivée au plus haut degré de développement économique dont, au point de vue du commerce, elle soit susceptible. L'économie sociale ne serait plus alors, comme aujourd'hui, relativement aux échanges, à l'état de simple formation ; elle serait à l'état de perfectionnement. La production ne serait pas définitivement organisée; mais déj'i l'échange et la circulation le seraient; et il suffirait à l'ouvrier de produire, de produire sans cesse, tantôt en réduisant ses frais, tantôt en divisant son travail et découvrant des procédés meilleurs, inventant de nouveaux objets de consommation, pressant ses rivaux ou soutenant leurs attaques, pour conquérir la richesse et assurer son bien-être.

Dans ce même chapitre, nous avons signalé l'inintelligence du socialisme à regard de la monnaie: et nous avons montré, eu ramenant cette invention à son principe, que ce que nous avions à réprimer dans les métaux précieux n'était pas l'usage, mais le privilége.

En effet, dans toute société possible, même communiste, il faut une mesure de l'échange, sous peine de violer le droit soit du producteur, soit du consommateur, et de rendre la répartition injuste. Or, jusqu'à ce que les valeurs soient généralement constituées par une méthode d'association quelconque, il faut bien qu'un certain

[English translation]

trer au fond de la question, disons quelques mots des préjugés généralement répandus sur le crédit, et tâchons d'en bien comprendre le but et l'origine.

§ I. — Origin and Development of the Idea of Credit. — Préjugés contradictoires relatifs a cette idée.

The point of departure of credit is money.

One has seen in Chapter II how, by a combination of favorable circumstances, the value of gold and silver having been the first to be constituted, money became the symbol of all doubtful and fluctuating values; that is to say, those not socially constituted or not officially established. It was there demonstrated how, if the value of all products were once determined and rendered highly exchangeable, acceptable, in a word, like money, in all payments, society would by that single fact arrive at the highest degree of economic development of which it is capable from the commercial point of view. Social economy would no longer be then, as it is today, in relation to exchange, in a state of simple formation; it would be in a state of perfection. Production would not be definitely organized, but exchange and circulation would, and it would suffice for the laborer to produce, to produce incessantly, either in reducing his costs or in dividing his labor and discovering better processes, inventing new objects of consumption, opposing his rivals or resisting their attacks, for acquiring wealth and assuring his well being.

In that same chapter, we have pointed out the lack of intelligence of socialists in regard to money; and we have shown in going back (to the origin of this contrivance) that what we had to repress in the precious metals is not the use, but the privilege.

Indeed, in all possible societies, even communistic, there is need for a measure of exchange; otherwise, either the right of the producer or that of the consumer is affected. Until values are generally constituted by some method of association, there needs to be a certain