Système des contradictions économiques/Tome II/96

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Système des contradictions économiques/Tome II/96/95 Système des contradictions économiques/Tome II/96/97

[original French]

non pas réciproquement, et que le gouverneur de Louis XV avait raison de dire à ce priuce, en lui montrant son royaume: Tout cela, sire, est à vous.

Ce principe du domaine éminent de l'État sur les biens des citoyens est le vrai fondement du crédit public : pourquoi la charte n'en parle-t-elle pas? pourquoi la législation, le langage, les habitudes, y sont-ils plutôt contraires? pourquoi garantir aux citoyens leurs propriétes en dehors de toute suzeraineté de l'État, lorsqu'on cherche à introduire subrepticement cette théorie de la solidarité de la fortune publique et des fortunes particulières? Et si cette solidarité n'existe pas, ne peut pas, dans le système de la prépondérance et de l'initiative du pouvoir, exister; si ce n'est qu'une fiction, enfin, que devient la garantie de l'État? et qu'est-ce que le crédit donné par l'Etat?

Ces considérations, d'une simplicité presque triviale et d'une réalité inattaquable, dominent toute la question du crédit. On ne sera pas surpris que j'y revienne de temps à autre avec une nouvelle insistance.

Non-seulement la propriété est nulle dans l'État; chez lui la production n'existe pas davantage. L'État, c'est la caste des improductifs; par lui aucune industrie n'est exercée dont les bénéfices prévus puissent donner valeur et sûreté à ses billets. Il est désormais universellement reconnu que tout ce que produit l'État, soit en travaux d'utilité publique, soit en objets de consommation domestique ou personnelle, coûte trois fois plus qu'il ne vaut. En un mol, l'État, et comme organe improductif de la police, et comme producteur pour la part du travail collectif qu'il s'est attribuée, vit uniquement de subventions : comment, par quelle vertu magique, par quelle transformation inouïe deviendrait-il tout à coup le dispensateur des capitaux dont il ne possède pas le premier centime? comment l'État, l'improductivité même, à qui par conséquent l'épargne est essentiellement antipathique, deviendrait-il le banquier national, le commanditaire universel?

Au peint de vue de la production comme à celui de la propriété, il faut donc revenir à l'hypothèse d'une solidarité tacite dont l'État 6e ferait discrèlement l'intermédiaire, et qu'il exploiterait à son profit jusqu'au jour où il lui serait permis de l'avouer tout haut et d'en décréter les articles. Car, avant d'avoir vu fonctionner cette

[English translation]

not reciprocally; and that the governor of Louis XV was correct in saying to that prince, in showing him his realm; "All this, sire, belongs to you."

Ce principe du domaine éminent de l'État sur les biens des citoyens est le vrai fondement du crédit public : pourquoi la charte n'en parle-t-elle pas? pourquoi la législation, le langage, les habitudes, y sont-ils plutôt contraires? pourquoi garantir aux citoyens leurs propriétes en dehors de toute suzeraineté de l'État, lorsqu'on cherche à introduire subrepticement cette théorie de la solidarité de la fortune publique et des fortunes particulières? Et si cette solidarité n'existe pas, ne peut pas, dans le système de la prépondérance et de l'initiative du pouvoir, exister; si ce n'est qu'une fiction, enfin, que devient la garantie de l'État? et qu'est-ce que le crédit donné par l'Etat?

Ces considérations, d'une simplicité presque triviale et d'une réalité inattaquable, dominent toute la question du crédit. On ne sera pas surpris que j'y revienne de temps à autre avec une nouvelle insistance.

Not only is property a nullity in the State; with it production no longer exists. The State is unproductive; through it no industry is exercised whose anticipated benefits could give value and security to its bills. It is thereafter universally recognized that all that is produced by the State, whether in works of public utility, or in objects of domestic or personal consumption, costs three times as much as ~t is worth. In a word, the State, as the unproductive organ of the government, as producer, lives only on subventions. How, by what magic virtue, by what unheard of transformation, can it become all at once the dispenser of capital, since it does not have a single centime? How could the State, absolutely unproductive, to whom, accordingly, savings arc essentially antipathetic, become the national banker, the universal partner?

Au peint de vue de la production comme à celui de la propriété, il faut donc revenir à l'hypothèse d'une solidarité tacite dont l'État 6e ferait discrèlement l'intermédiaire, et qu'il exploiterait à son profit jusqu'au jour où il lui serait permis de l'avouer tout haut et d'en décréter les articles. Car, avant d'avoir vu fonctionner cette