Théorie de la propriété/156

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Théorie de la propriété/156/155 Théorie de la propriété/156/157

[original French]

disposant de tous les moyens mécaniques, devait être d'une lieue carrée environ, servie par une population de 15 à 1,800 personnes de tout âge, sexe, profession et grade. Ce fut ce qui lui donna l'idée de son phalanstère. Une des causes de l'infériorité de l'agriculture en France est cet excessif morcellement, qui n'existe pas en Angleterre, pays de tenure féodale. On a songé maintes fois à prévenir cette parcellarité en facilitant les échanges de parcelles : ce qui permettrait de recomposer les héritages divisés. Rien n'a abouti. Le morcellement va son train, sans qu'on puisse l'empêcher, à moins d'une loi d'utilité publique qui porterait atteinte à la propriété.

Un autre abus, non moins préjudiciable que le précédent, est celui d'une exploitation anarchique, sans concert entre les exploitants, sans capitaux suffisants, livrée à l'ignorance et au hasard. C'est à ce mal que s'efforcent de remédier les écoles d'agriculture, les comices agricoles, les fermes modèles, le crédit foncier, etc. Sans doute, on est déjà parvenu à obtenir quelques améliorations : le progrès se fait sentir peu à peu, jusque dans les campagnes les plus reculées, et la science gagne partout. Mais il s'en faut que le remède soit à la hauteur du mal ; loin de là, il ne fait le plus souvent qu'aggraver la maladie. Il faudrait réduire l'impôt foncier de moitié : est-ce possible? Il faudrait que les prêts sur hypothèque pussent être copsentis à un et demi pour cent au plus, moitié du revenu net de la terre; or, le taux de l'intérêt est régulièrement de cinq. Il faudrait que le petit propriétaire

[English translation]

disposing of all the mechanical means, devait être d'une lieue carrée environ, servie par une population de 15 à 1,800 persons of every age, sex, profession and grade. That was what gave him the idea of his phalanstery. One of the causes of the inferiority of agriculture in France is that excessive division, which does not exist in England, country of feudal tenure. On a songé maintes fois à prévenir cette parcellarité en facilitant les échanges de parcelles: ce qui permettrait de recomposer les héritages divisés. Rien n'a abouti. Le morcellement va son train, sans qu'on puisse l'empêcher, à moins d'une loi d'utilité publique qui porterait atteinte à la propriété.

Another abuse, no less préjudiciable than the preceding, is that of an anarchic exploitation, without concert between the exploitants, without sufficient capital, given to ignorance and chance. It is to that evil that the schools of agriculture, the agricultural comices, the model farms, the crédit foncier, etc, attempt to remedy. Doubtless, on est déjà parvenu à obtenir quelques améliorations: le progrès se fait sentir peu à peu, jusque dans les campagnes les plus reculées, et la science gagne partout. Mais il s'en faut que le remède soit à la hauteur du mal ; loin de là, il ne fait le plus souvent qu'aggraver la maladie. Il faudrait réduire l'impôt foncier de moitié: est-ce possible? Il faudrait que les prêts sur hypothèque pussent être copsentis à un et demi pour cent au plus, moitié du revenu net de la terre; or, le taux de l'intérêt est régulièrement de cinq. Il faudrait que le petit propriétaire