Théorie de la propriété/233

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Théorie de la propriété/233/232 Théorie de la propriété/233/234

[original French]

ment qu'une; Napoléon la recueillit dans son Sénat et son Corps législatif; il créa des majorais, des titres de noblesse. 1814 répéta l'erreur, devenue vieille, dans sa Chambre des pairs et sa Chambre des députés.

Puis on établit un cens électoral, de grands et petits colléges : ce qui supposait une grande et une petite propriété; insensiblement, tandis que le sol s'émiettait à outrance dans la classe inférieure, il s'agglomérait de nouveau, et la grande propriété se reformait à l'aide des capitaux industriels; la féodalité financière, manufacturière, voiturière, minière, ju- daïque, arrivait ensuite ; si bien que la France ne se connaît plus aujourd'hui; les uns se disent que le gouvernement constitutionnel, importé d'Angleterre, n'était pas fait pour elle ; les autres redemandent leur royauté bourgeoise de 1830; le petit nombre, qui affirme la République, et ne veut qu'une Chambre, ne sait pas lui-même la raison de son désir et quels sont les principes constitutifs du gouvernement de la Révolution.

La propriété a subi de nombreuses éclipses dans l'histoire, chez les Romains, chez les barbares, dans les temps modernes et de nos jours. Les causes de cette défaillance, nous les trouvons dans l'ignorance, l'impéritie, et surtout l'indignité des propriétaires. A Rome, l'avarice des nobles, leur résitance aveugle aux légitimes réclamations du peuple, la déchéance des plébéiens, préférant à la culture le brigandage des armées, le pillage militaire et les subventions césa

[English translation]

ment qu'une; Napoléon la recueillit dans son Sénat et son Corps législatif; il créa des majorais, des titres de noblesse. 1814 répéta l'erreur, devenue vieille, dans sa Chambre des pairs et sa Chambre des députés.

An electoral census was then established, of large and small colleges: these supposed large and small property holdings; imperceptibly, while [possession of] the soil eroded dramatically among the lower class, it was gathered anew, and large property reformed itself with the aid of industrial capital; feudalism,--financial, manufacturing, transport, mining, Judaic,--followed; so that today France no longer knows itself; some say that the constitutional government, imported from England, was not made for it; a small number, who affirm the Republic and desire only a Chamber, do not themselves know the reason for their desire, or the constitutive principles of the government of the Revolution.

Property has undergone numerous eclipses in history, under the Romans, among the barbarians, in modern times and in our own day. We find the causes of those lapses in ignorance, incompetence, and especially in the indignity of the proprietors. In Rome, the avarice of the nobles, their blind resistance to the legitimate complaints of the people, the decline of the plebians, preferring to culture the brigandage of armies, military pillage, and the caesarean grants,