Transformation du gouvernement républicain/22

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Transformation du gouvernement républicain/22/21 Transformation du gouvernement républicain/22/23

[original French]

La chose publique, voilà l'enjeu; sauver la situation compromise par tous les partis, ou abréger la ruine de la nation, voilà le dilemme. Redisons-le donc en- core : c'est cette chimère de l'unité politique qui amène les abus de l'autorité, qui compromet l'unité nationale; qui jadis a perdu Rome; rend stationnaire les grands Etats, menace de désagréger en Europe les nationalités agglomérées, et a rendu les races latines in- férieures aux races germaniques où l'esprit de fédération n'est pas complètement éteint par la centralisation.

Le dimanche 25 octobre 1885, le peuple suisse avait à se prononcer sur une question d'intérêt gé- néral, votée par le conseil fédéral, laquelle était sou- mise à son approbation avant d'avoir force de loi.

Ce vote avait pour objet de ratifier une loi nouvelle sur l'abus de l'alcool, qui, là comme ailleurs, est une calamité. Ce projet de loi a été adopté par le peuple par 224,302 voix contre 152,735. La loi donne aux cantons le droit de réduire, s'il y a lieu, les débits de boissons, et autorise la confédération à frapper un impôt de 50 fr. sur les alcools ; le produit de cet im- pôt réparti au profit des cantons, à proportion de la population.

Comparons par analogie ce que le peuple suisse répondrait si on lui proposait de ratifier un projet de loi d'intérêt général que le gouvernement impérial a résolu en 1852 en faveur des compagnies de chemins de fer. L'exposé des motifs disant : « On a concédé aux compagnies 45 ans de jouissance et d'exploitation avec de hauts tarifs rémunérateurs, les compagnies s'en trouvent bien puisque les actions sont au pair. Mais pour faire doubler et tripler la valeur de ces actions, je vous propose de proroger cette jouissance de 45 à 99 ans, afin d'enrichir les actionnaires; ce qui alimentera aussi la spéculation financière, et fera aller les affaires, etc. »

[English translation]