Transformation du gouvernement républicain/24

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Transformation du gouvernement républicain/24/23 Transformation du gouvernement républicain/24/25

[original French]

ties pour ceci et pour cela, etc. A ce train, il faut plutôt songer à augmenter qu'à dégrever les impôts. Qui oserait les refuser au pouvoir qui les demande, n'est-il pas le père du peuple? Mais aussi, comme Sa- turne, il dévore ses enfants.

Eh bien, bons bourgeois, nous voilà loin de la liberté industrielle qui était votre mot d'ordre sous Louis- Philippe. Vous avez tourné au socialisme d'Etat que j'ai combattu clans ma précédente brochure, et dont le parti communiste-collectiviste est le représentant; et suivant logiquement votre exemple, il a pris pour devise : tout par l'Etat 1.

Vous espérez peut-être, dans le collectivisme fu- tur dont vous êtes les initiateurs, obtenir encore comme aujourd'hui des subventions et des privilèges pour les grades que vous pourriez remplir. Mais dans la médiocrité générale, faisant parade de votre vanité devant l'ouvrier, embrigadé, tarifé et molesté, à votre tour vous courberez l'échinc devant vos chefs hiérar- chiques.

Ne criez pas au paradoxe ! La centralisation aidant, quelques émeutes dans la rue avec feu d'artifice comme en 1871, et un léger décret pour l'expropriation générale, l'économie bourgeoise aura vécu.

Nous aimons les changements à vue. L'unité politique ne nous les a pas épargnés depuis 89. La comédie tragico-politique n'est pas encore prête de finir.

1 Au moment de publier cet ouvrage, nous lisons dans les journaux que M. Jules Roche a l'intention de déposer sur le bureau de la Chambre un projet qui a pour objet de donner à l'Etat le monopole de l'alcool comme il a celui des tabacs, et par ce moyen, équilibrer le budget de 1887.

Sur celte pente où nous glissons, pourquoi l'Etat n'exploiterait-il pas la fabrication de la bière et des liqueurs? Le voyez-vous en- core entrepreneur de vidanges, marchand d'engrais, vendant la poudrette au cultivateur comme il nous vend le tabac et les allu- mettes, 300 % au-dessus de leur valeur, et ce sans jamais arriver à équilibrer son budget. On commencerait visiblement à jouir du régime collectiviste, et le peuple de plus en plus continuerait d'être à la diète.

[English translation]