Transformation du gouvernement républicain/25

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Transformation du gouvernement républicain/25/24 Transformation du gouvernement républicain/25/26

[original French]

Cela durera tant que la nation n'aura pas formé un lien de fédération politique, et le travail un lien de mu- tualité ou de fédération économique.

Nous allons continuer ce paragraphe, en rapportant en abrégé quelques faits empruntés au livre de G. Duchêne, sur l'économie impériale. Et si, comme nous le croyons, les gouvernements centralisés sont im- puissants pour empêcher le mal, nous verrons qu'ils sont tout-puissants pour le faire.

En passant en revue cette économie, fruit du pou- voir personnel, je n'assimile pas l'administration ré- publicaine que je crois honnête, avec l'ancienne; seu- lement la centralisation engendrant les mêmes abus, en les signalant, notre but est d'en amener la réforme en subordonnant l'autorité à la liberté.

« La classe dominante, la plus remuante, la plus » dangereuse, par conséquent dégagée de tout prin- » cipe politique, monarchique ou républicain, n'avait » qu'une préoccupation : s'assurer la jouissance de ses » privilèges. Elle était prête à faire litière des libertés » publiques à qui lui garantirait ses revenus. L'empire » fit mieux, il les porta au delà de ce qu'il était permis » d'espérer, ou plutôt il donna à l'avidité bourgeoise le » moyen d'escompter en quelques années les ressources » d'un siècle, car si absolu que soit un pouvoir, il » n'est pas en ses moyens de décréter la richesse, il » peut seulement la déplacer ». — N'était-ce pas le don de joyeux avènement, que nous allions payer?

« Son premier acte économique fut la fusion des compagnies de chemins de fer avec prorogation à quatre-vingt-dix-neuf ans 1, de concessions dont quelques-unes étaient à moitié de leur échéance.

1 Depuis la République, M. Rouher, défendant devant le Corps législatif l'économie impériale afin de justifier les prorogations et les fusions, a fait cette déclaration : « Que la plupart des compa- gnies étaient obérées, et quelques-unes étaient en faillite : en les mettant en régie, c'était la ruine complète, etc., et que les fusions ont été le plus beau fleuron de l'économie impériale ». Personne

[English translation]