Transformation du gouvernement républicain/49

From The Libertarian Labyrinth
Jump to: navigation, search
Transformation du gouvernement républicain/49/48 Transformation du gouvernement républicain/49/50

[original French]

deviendra ou sera comme l'artisan, mais sous une autre forme, apprenti, ouvrier et maître ; et dans le travail collectif, cessant d'être une machine, il aura retrouvé sa dignité et son autonomie.

XI

Civilisation et rétrogradation.

Nous avons vu en commençant, que le progrès po- litique s'effectue par un mouvement opposé d'autorité et de liberté. Nous venons de voir que le progrès et la richesse de quelques-uns s'opère par un accroisse- ment de médiocrité et de misère pour tous les autres. Nous allons voir encore que le progrès de la civilisa- tion se réalise par deux courants opposés : l'un de science accompagné de richesse pour quelques-uns, et l'autre d'ignorance et de pauvreté pour la masse. Dans ce mouvement contradictoire, l'humanité a déjà passé par trois périodes distinctes de civilisation. Ainsi de l'état de sauvagerie pure elle entre dans la période de l' esclavage: c'est l'antiquité et le paganisme. De l'es- clavage, elle entre par la Révolution chrétienne dans la période du servage : voilà le moyen âge. Et du ser- vage, elle entre par la Révolution française dans la période de liberté. Mais la liberté, cette force écono- mique, faisant avancer les uns et rétrograder les au- tres, créa le salariat moderne, dernière forme de l'ex- ploitation de l'homme par l'homme.

Esclavage, servage, salariat, voilà les trois phases de l'évolution économique et le produit de six mille ans* de sociabilité. La servitude, en se transformant et en s'adoucissant, laisse encore la masse dans l'igno- rance, cause première de la misère, du vice et de toutes les rétrogradations que nous croyons volon- taires. L'ignorance est donc la cause que « le bap- tême de la civilisation n'a pas la même efficacité pour tous ».

[English translation]